TEST: le sightjogging ou l’art de se cultiver en courant

sight-jogging ou running-jogging avec Endurance Tour Shop

Endurance Shop Tour propose une nouvelle activité à ses offres: le sightjogging. Vous vous demandez ce que c’est? Suivez-moi, je l’ai testé pour vous!

Quand je suis arrivé à Paris, la course à pied m’a permis de me repérer dans la capitale et de découvrir en vrai de grands monuments tels que la Tour Eiffel, le Louvre ou encore la Place de la Bastille. La course à pied a été et reste encore pour moi le moyen de découvrir certains endroits de Paris ou de villes par lesquelles je passe. J’avais pu déjà expérimenter le sightjogging lors de mon déplacement pour le semi d’Amsterdam avec Mizuno en fin d’année dernière. Cette fois, c’est en France que je découvre l’activité, avec Endurance Shop Tour.

A l’assaut du château de Vincennes

Le rendez-vous est donné à l’Endurance Shop  de Vincennes. Nous formons un petit groupe de coureurs qui partons à l’assaut du château de Vincennes. Pour nous y mener, Romain, conférencier. Toute en remontant d’un léger trot l’allée qui longe les murailles du château, Romain nous fait remonter le temps. Et c’est avec surprise que je découvre ces pierres qui sont pourtant les mêmes que celles que j’ai l’habitude de côtoyer, notamment quand je prends le départ pour le semi de Paris. Ce qui change, c’est de lever un peu le pied mais aussi le nez. Je regard moins où je pose les pieds et je regarde un peu plus autour de moi. Je me remémore mes premières foulées à Paris, quand je découvrais les monuments de notre histoire de France. Et si il me fallait à l’époque fouiller sur internet pour comprendre les monuments que j’avais vu lors de ma sortie, Aujourd’hui, c’est différent. Romain raconte avec passion l’histoire du lieu, sans s’essouffler, tout en courant d’un pas léger. C’est ainsi que je découvre Vincennes, un Bois qui ne sera plus le même lorsque je le traverserai lors du marathon de Paris ou à l’occasion de son semi. Nous faisons ainsi une boucle de moins de 10km en 1h20. J’ai couru ainsi avec une autre approche du temps, celle de l’histoire…

Deux loisirs en un: le footing et la culture

Le concept n’est pas nouveau mais il reste tout de même jeune. Aujourd’hui, Endurance Shop Tour propose le service de sightjogging dans 3 villes: Paris, Lyon et Nantes. Très prochainement, il sera possible d’en bénéficier pour Bordeaux, Lille, Marseille et Strasbourg. Et au niveau de l’étranger aussi Endurance Shop Tour s’implante, notamment à Bruxelles, Londres, Madrid et Rome.

Je pense que ce service est particulièrement intéressant pour les coureurs qui sont de passage dans une ville et qui ne veulent plus choisir entre footing et découverte culturelle. Néanmoins, cela reste un compromis. En footing, vous ne travaillerai pas votre VMA, et au niveau culturel, il s’agira bien d’un parcours de découverte. Si vous venez régulièrement dans une ville sachez qu’il existe différents circuits. Et le conférencier reste à votre écoute si vous avez une demande particulière.

Le conférencier peut prendre des groupes jusqu’à 7 coureurs. Les tarifs varient entre 80€ si vous êtes seul et 50€/pers si vous formez un groupe de 4 personnes ou plus. Le mieux est de réserver au moins 48heures à l’avance afin d’être sûr de la disponibilité du conférencier.

Si il est ouvert à tout public, je pense que la cible des cadres en déplacement peut être particulièrement intéressée. Et puis si vous savez que vous avez une heure à tuer dans une ville que vous ne connaissez pas, vous savez quoi faire maintenant!

Plus d’infos: http://www.enduranceshoptour.com/sightjogging-visite-de-ville-en-courant.php

Comme quoi, le sportif peut aussi se cultiver…

8 Comments

  1. Une superbe soirée et un super concept qui demande à être déployé un peu partout dans Paris qui offre vraiment un terrain de jeu magnifique.
    Mon article dans quelques jours aussi 😉

  2. Intéressant ! Mais ce n’est quand même pas donné…

  3. C’est un peu ma conception de la CAP. Moi qui ne cours pas vite et ne fais que peu de compétition, j’ai recouvert grâce à la course à pied beaucoup de choses sur l’histoire de Grenoble et des environs. J’ai pu aller voir des fortifications, des anciennes voie ferrée et bien d’autres choses que je n’aurais pas eu le temps de voir en marchant. Et plus ça va, plus la CAP me fait aimer l’histoire! Courir vite c’est bien, mais prendre le temps de regarder autour de soi, lever le nez comme tu dis, et se dire : Tiens c’est quoi cette vieille ruine? Pourquoi ce chemin? De quand date t’il?..Enfin voila un beau concept dont javais déjà entendu parlé, mais ça reste cher..A quand une Appli. audioguide PM3 dans les grandes villes (ou ailleurs) pour les coureurs avec des parcours découvertes?

    • Oui, je me souviens d’avoir lu un de te articles lorsque tu avais couru sur une voie de chemin de fer. C’était assez atypique, qui montrait ta curiosité et ton envie de découverte!

  4. Une super idée ! Très chouette ! Hier en courant sur la coulée verte entre Vincennes et Bastille j’ai découvert la petite couronne verte du 12 ème et je me suis dit que ce serait sympa d’avoir un petit logiciel de running/visite dans les oreilles. Avec un conférencier – runneur c’est encore mieux ! Belle trouvaille !

Laisser un commentaire