RECUPERATION: la cryothérapie à domicile


Cryothérapie à domicile / récupération

Aujourd’hui, je jette un froid sur la récupération en vous parlant de cryothérapie. En plus, c’est facile, ça se passe à domicile.

La cryothérapie, c’est un mot un peu barbare qui me fait tout de suite penser à la cryogénisation des films futuristes, qui consiste en gros à congeler les héros ou les méchants pour les réveiller bien des années plus tard.

Non, le sujet d’aujourd’hui concerne bien la cryothérapie.

La cryothérapie, qu’est-ce que c’est?

La cryothérapie permet de soigner par le froid. On l’utilise le plus souvent en appliquant une poche de froid lorsqu’on se fait une entorse, une tendinite ou un claquage par exemple.

Mais ce qui nous intéresse surtout dans cet article, c’est son utilisation dans la phase de récupération. En effet, le froid a plusieurs effets bénéfiques dans le cadre de la récupération sportive:
– effet de vasoconstriction: (encore un mot barbare) Le froid va avoir un effet mécanique sur les vaisseaux sanguins qui vont se resserrer, évacuant un maximum de sang, et par la même occasion tous les déchets musculaires créés pendant l’effort. Ce sont ces déchets qui sont généralement à l’origine de courbatures et des jambes lourdes.
effet anti-inflammatoire: les entrainements les plus rudes et les compétitions entraînent généralement des inflammations. On ressent alors les jambes qui gonflent et une chaleur intense. La froid va permettre de diminuer l’inflammation en empêchant la vasodilatation. Les jambes dégonflent et la chaleur diminue.
Anti-douleur: le froid réduit la douleur en ralentissant la conduction nerveuse et la réduction de l’activité des cellules.

Comment la mettre en place?

Pour ma part, j’utilise la cryothérapie après des séances entraînement difficile, après une course, ou tout simple entre deux séances quand elles ont lieu dans la même journée (bi-quotidien). La cryothérapie consiste alors à me préparer un bain froid dont la température doit être comprise entre 10 et 13°c. Pour cela, avant de partir courir, je remplis mon bain d’eau froide et je mets des bouteilles d’eau que j’avais mis au congélateur. Le mieux est de casser le plastique de la bouteille pour mettre directement le pain de glace dans l’eau.

Pendant que vous courez, la température de l’eau diminue. A votre retour, contrôlez la température de l’eau. Puis, n’hésitez pas, plongez-y, ce sera moins difficile. Il faut que l’ensemble de vos jambes soient immergées. Avec la température que vous dégagez, la température de l’eau risque de remonter. N’hésitez pas à remettre un pain de glace ou deux avec vous.

Ensuite, vous pouvez restez dans votre bain pendant 5 à 15 minutes.

Alors, ça vous dit de tenter l’expérience?

16 Comments

  1. Je sais pas trop… Je suis plutôt bain très chaud même si ce n’est pas bon lol Faut dire aussi que je n’ai plus de baignoire haha ! Mais je pense que ça peut vraiment faire du bien oui. Il est vrai qu’on va plus facilement aller vers le chaud bien chaud pour détendre les muscles alors que le froid peut être utile 🙂

    • C’est vrai qu’on a tendance à vouloir prendre un bain chaud ou une douche chaude après l’effort; pour décontracter les muscles, c’est idéal. Mais après une compétition ou un entraînement difficile, cela participe à l’effet jambes lourdes du lendemain.

  2. T’y vas direct alors que tu transpires encore ? Ou tu attends ?

  3. Oh oui super article! je suis une adepte au bain froid 🙂 récemment mon kiné m’a proposé de tester la cryothérapie dans un centre cryocare why not! à voir 🙂 tu connais ?

    • Effectivement, il existe différents centres qui proposent des séances de cryothérapie. J’avais pu tester la cyrothérapie grâce à Weleda à l’INSEP au printemps dernier. Dans ce cas, il s’agit d’agir sur le corps en entier.
      Le truc de la cryothérapie à domicile, c’est que ça coûte moins cher, et que tu peux le faire directement après ta séance…

  4. Super concept, j’adore la version pas chère de la cryothérapie! 😀
    Par contre après des runs très froid (genre dans le blizzard québecois par exemple…), difficile de se motiver a un bain froid alors qu’on est déjà gelé! 🙂

  5. question pratique mais une fois ce bain glacé pris peut-on enchaîner directement sur une douche à une température beaucoup plus élevée ? Car la cryothérapie n’enlève pas toutes les odeurs 🙂

  6. Une belle trouvaille. Je connaissais la cryothérapie qui fait passer un gros mal de tête mais pour ce que ça fait en matière de récupération sportive, c’est intéressant. J’achète ! Merci pour ce post

  7. Pingback: 20km de Paris 2017 - Mangeur de Cailloux

Laisser un commentaire