Mon parcours jusqu’à l’UTMB

UTMB

Dans moins de 3 mois, je participerai, sauf en cas de force majeure, à l’une des manifestations les plus populaires et les plus mythiques du trail: l’UTMB.

Le début d’année a été un peu chaotique, marqué par une grippe en février puis une déshydratation en mars qui m’avait contraint à abandonner l’Ecotrail 80km. Je loupais alors l’occasion de borner. Mais la claque prise à cette occasion m’a permis de me concentrer sur le grand chemin qui amène à l’aventure UTMB. Premier objectif pour se refaire: passer sous les 10h sur un 100 bornes histoire de travailler le fond et la VO2. Après un petit passage par les foulées du Mégara et le marathon de Paris en guise d’entraînements de luxe, je termine début mai les 100km de Steenwerck en 8h50, malgré un vent et une chaleur soudaine. Les voyants sont au vert, ça fait du bien au mental.

Depuis mi-mai, la préparation est cette fois complètement centrée sur l’UTMB. Il faut maintenant vraiment bosser le dénivelé, que ce soit tant pour les montées que pour les descentes. Le programme de juin a eu du mal à se mettre en place, avec pas mal de couacs mais il s’est enfin dessiné.

Une série de off en montagne mi-juin

L’objectif pour moi est de retrouver le terrain montagnard, que je n’ai pas foulé depuis ma CCC. Ainsi, mardi 14 et mercredi 15 juin, je me rends à Annecy pour découvrir une nouveauté Mizuno, en compagnie des équipes Mizuno et des athlètes de leur Team Trail. Un bon moment en perspective, marquée par une sortie test sur le terrain qui risque d’être très sympathique.

J’enchaîne du vendredi 17 au dimanche 19 juin avec Vincent Gaudin, inscrit également à l’UTMB. Nous nous rendons dans la région de Grenoble. L’objectif est simple: faire d’une pierre deux coups. A l’occasion d’un voyage de presse, l’objectif sera de découvrir les nouveaux produits Dynafit le vendredi et le samedi, et d’effectuer des tests sur le terrain avec….Ça promet de belles rencontres, un riche expérience et un moment bien sympa.

Nous poursuivrons le week-end en faisant une sortie off de 40 bornes dans le coin (parcours encore à définir, même si Michael nous a déjà recommandé un itinéraire de l’UT4M qui vaut le détour). En fin d’après-midi, je choperai le train pour Paris, tandis que Vincent filera vers Chamonix pour couvrir l’événement Beat The Sun de Asics.

La X-alpine pour se mettre dedans

Les 8-9 juillet, je pars à Verbier en compagnie de Fabrice pour retrouver Michael et Johan. Avec Michael, nous nous alignerons sur la X-Alpine, un grand tour de 111km avec ses 8400m de D+, pendant que les 2 autres compagnons feront la grasse mat’ pour se rendre sur la Traversée. Le parcours de la X-alpine est juste mortelle et je sais déjà que je vais morfler. Mais elle me permettra de me préparer au mieux pour l’UTMB, idéalement placée 7 semaines avant le jour J.

Des vacances au sommet

Avec toute la famille, nous nous rendrons à Valmeinier pendant une dizaine de jours, où je pourrai faire quelques séances d’adaptation en l’altitude, et afin de me confronter au terrain. Il s’agira d’une période d’affutage, pendant laquelle il ne faudra pas que je grille trop d’énergie. L’objectif sera l’acclimatation et le repos. Je serai ensuite déposé à Chamonix, deux jours avant le départ, afin de préparer au mieux mes affaires, profiter de l’ambiance et rencontrer les amis.

L’UTMB

L’UTMB sera ce qu’il sera. Je me prépare déjà mentalement à tout: pluie non stop, neige, chaleur, parcours rétréci, parcours changé… bref, j’anticipe tout ce qui pourrai me contrarier, histoire de le digérer facilement et ne pas être déstabiliser au moment voulu. Je me mets aussi en tête que ce sera difficile. Très difficile. Les douleurs musculaires, mais aussi articulaires et tendineux. Les éventuels maux de ventre ou maux de tête. Les chutes et les bobos occasionnés…

De plus, la distance est énorme, et les 2 nuis blanches qui s’annoncent ne seront pas de tout… repos.

J’ai encore tout à faire en termes de stratégie, mais ce sera fait en tant voulu.

Histoire de mettre toutes les chances de mon côté pour cette aventure, j’ai demandé à mon dieu Doune d’être mon accompagnateur. Il a fait l’UTMB en 2013 et son expérience ne me sera que bénéfique. Je n’attends plus que son acceptation dans ce grand rôle…

UTMB: J-78

5 Comments

  1. Bravo Greg pour ce nouveau défi ! J’ai un copain qui fait l’UTMB depuis plusieurs années, et c’est à son contact que je me suis décidé à courir …mais je ne suis qu’un petit scarabée et je ne serai probablement jamais capable de faire ce genre l’ultra !

  2. Salut Greg,

    On sera plusieurs de la runnosphère à être au week-end/semaine UTMB dont toi, moi, lolo, j’espère qu’on pourra se faire un petit repas tous ensemble un soir 🙂

    En attendant bonne fin de prépa, ça approche !!

    Aurore

  3. Pingback: sur la route pour la traversée du tvsb

  4. Pingback: Trail de Grasse : dernier arrêt avant le verbier

Laisser un commentaire